Tag Archives: lozere abeilles

LES TRIPODES

LES TRIPODES

Le tripode est connu depuis la nuit des temps. Dés qu’un individu, fut il un primate, éprouvait le besoin de suspendre quelque chose, c’est le tripode qui apparaissait. Première conquête architecturale des hommes, il servait à faire chauffer la soupe, sécher la viande, étendre les peaux de bêtes, protéger la réserve d’eau…et sans doute à plein d’autres choses encore…

C’est aussi un ensemble de perches pouvant servir de support à ruches.  Quoi de mieux qu’un tripode pour supporter, ruches en pailles, ruches-troncs, simples nids d’abeilles!

je vous en présente un sur ce lien; ICI qui participe à l’expérimentation de Stratiolaelaps Scimitus, ce fameux petit acarien prédateur de Varroa.

Les « confinés » libérés…

Les « confinés » libérés…

Oui, libérez vous des entraves du confinage! TERRAN vous y invite!

De la nature, du gout, du savoir faire, du soleil dans nos cuisines recluses…

Suivez ces liens:

Enfin! On va libérer les abeilles de leurs partitionnement…et les libérer!

Enfin! On va libérer les abeilles de leurs partitionnement…et les libérer!

Libération d’abeilles empêtrées et cloisonnées entre les cadres de l’apiculture conventionnelle.

-Mais dans ta ruche y’a pas de cadres?

Ben…non!

-Mais alors comment elles font leur cire?

Et toi, comment il bat ton cœur?

-……….!

Et oui, voilà le genre de dialogue que l’on peut avoir aujourd’hui avec…même parfois des « apiculteurs ». Disons que quelques fragment de siècles ont passé, et voilà où nous en sommes. Depuis l’avènement du dieu « cadre », les hommes ont totalement perdu la simple notion du naturel chez l’abeille. Imaginer une colonie sans « encadrement », sans « cloisonnement » et voilà la perturbation installée dans l’intellect du bipède qui se voudrait « plus dieu que dieu » (et c’est un athée qui le dis… C’est dire!)

-Ouai… mais c’est tellement pratique quand même « le cadre »!

Pratique pourquoi? Pour toi ou pour l’abeille?

Revenons à nos abeilles, nos très chères abeilles venues du fin fond de l’histoire terrestre, chargées d’une boite à outils biologiques, chimiques, mécaniques, physiologiques, que la nature à voulu au moins parfaite pour leur assurer une survie jusqu’à nos jours. Enfin, jusqu’à hier, ou les hommes se sont prit d’affection » pour ce petit insecte ailé, seul véritable alchimiste à avoir pu transformer le plomb nectarifère en or miellé.

Nous allons donc libérer nos abeilles du joug, des liens et chaines qui les entravent . Passons du cadres perturbateur aux libertés de vivre sans contrainte et en accord avec ce que la nature à mis quelques centaine de milliers d’années à réaliser.

Enruchement d’une colonie empêtrée de cadres, et libérée dans une ruche-tronc.

Cliquez sur le lien.

https://youtu.be/vgiPuMpEC-g