3 Responses »

  1. Salut Henri,
    Merci à Permaterra de mettre en lumière ce savoir-faire
    que tu transmets à merveille.
    Nos chères abeilles ont tant besoin que nous, les Hommes, changions notre regard sur l’apiculture.
    Gardons le cap pour une apiculture d’accompagnement des abeilles et d’intégration parfaite au sein de la biodiversité !
    Encore merci pour ton action et ton engagement !

    • Merci! C’est sympathique et encourageant. Mais c’est moi qui dédie ce « merci » à tous ceux qui passent aux actes, qui réalisent, qui cherchent, qui s’impliquent. Nous sommes nombreux, et le prochain film, qui va sortir trés rapidement maintenant, « Être avec les abeilles » de Yann et Perrine Bertrand, nous le prouve. les abeilles libérées ont un fort et efficace soutien un peu partout dans le monde. Les liens se forgent, les énergies se conjuguent et il nous faut amplifier ces forces parce que nous avons encore beaucoup à faire pour dé-marginaliser notre vision de ce que doit être cette liberté pour les abeilles. merci à vous.

  2. Bonjour Henri,
    J’ai une ruche tronc qui est habitée depuis début juin. Tous ce passe sans intervention de ma part. J’ai juste basculé la ruche pour voir l’avancement des constructions (cavité 60cm de haut diam 35cm) et ça progresse bien (presque jusqu’en bas). Alors j’ai remarqué que depuis quelques semaines, qu’elles se plaisent à rester sur la planche d’envole par tous les temps et une grappe s’est formée sur le coté du tronc exactement à l’endroit où le tronc s’est fendu en séchant. Avez vous déja vu ce comportement? J’aurai bien envoyé une photo mais je ne sais pas comment faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.