La fabrication des ruches-troncs cévenoles demande une grande attention sur la qualité du bois utilisé. Une ruche-tronc doit perdurer entre ses deux lauzes durant un siècle ou deux. Des centaines de générations d’abeilles doivent pouvoir vivre en toute quiétude et sécurité dans cette enceinte fortifiée.
Le châtaignier est pour nous l’essence préférable à toute. Ce bois imputrescible grâce au tanin qui imbibe ses fibres, a fait ses preuves au cours des siècles. Certaines des ruches de nos ruchers-troncs ont plus de 200 ans. C’est pourquoi, suivant cette magnifique tradition, je suis toujours en recherche des troncs qui offriront la meilleure opportunité pour devenir des ruche-troncs.

st maurice de ventalon 008
Les ruche-troncs ne sont pas seulement faite de bois. La lauze, le schiste, entre en grande part dans la construction et l’utilisation de la ruche-tronc. Cet accumulateur de chaleur permet une régulation des températures du jour et de la nuit. En cela les abeilles y trouvent un confort et une sécurité supplémentaires. Je réalise les lauzes sur mesure et manuellement.

DSC05943
Je travaille suivant les traditions ancestrales qui mettaient en œuvre le bras, la masse et la gouge. Même si parfois la tronçonneuse aide à l’ébauche du creusage pour certains troncs particulièrement rebelle…
Vous trouverez dans les photos à suivre quelques réalisations de ruches assez variées ; ruches de productions, ruches d’essaimages…grosses et petites ruches-troncs qui ont toutes déjà leur place dans les ruchers d’amateurs, de professionnels ou de conservatoire de l’abeille noire.

Pour plus de renseignements, contactez moi;
Mail ; ruchetronc@orange.fr
Téléphone ; 06.33.35.99.05

 ruche seule 003

EXPOSITION DES RUCHES-TRONCS

Troncs destinés au creusage;DSC05923Les outils;fabrication ruche tronc (12)Troncs creusés;fabrication ruche tronc (33)Les clés;4Les croisillons;003Les entrées;5La lauze;detail schiste 2

La ruche-tronc;2

Le Châtaignier.

Le châtaignier est un bois au caractère assez trempé…Il faut le prendre comme il est. Les troncs sont marqués par les mille et une humeurs qui ont parsemées la vie de l’arbre…Loupe, maladie, cicatrices des coups de foudre, fentes souvent limitées aux anneaux interieurs…Ce bois respire la vie rude des Cévennes et en est d’autant plus attachant. Mais il faut jongler avec ce terrain d’aventure…

013009

Les Ruches-troncs.

DSC05918DSC05932

 

 

 

grosse rucheIMG_0348

 

 

 

 

 

IMG_0359ruchertronc 027

 

 

 

 

 

st maurice de ventalon 019vieillissement 2

 

 

 

 

 

ruche seule 003001

 

 

 

 

 

2

DSC06136

DSC06137

DSC06146


DSC06147

DSC06148

Au rucher…

 

st maurice de ventalon 018IMG_20141202_131546

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IMG_20150321_145713

15 Responses »

  1. bonsoir,
    la lauzes peut elle etre remplacée par autre chose n étant pas dans une region fournissant ce type de matériaux
    et ce type est il particuliérement ‘reserver’ aux abeilles noires?
    en attendant vos réponses , merci d avance
    patrice!!!!

    • Les lauzes (qui chapeautes et celles du sol) ont de multiples fonctions; Leurs poids qui est une protection contre « le grattage » des bestioles sauvages et irrespectueuses de la tranquillité de nos copines abeilles… Mais aussi ce sont des accumulateurs de chaleur la journée; trés utiles lorsque les nuits et petits matins sont froids car alors elles participent au maintient d’une température constante dans la ruche, ce qui est fort apprécié des abeilles qui de ce fait perdent moins d’énergie à cette fonction. Donc je dirai « non » on ne peut pas remplacer la Lauze en schiste dans toutes ses fonctions. Mais si on passe outre celles-ci, « oui » on peut, pour offrir un simple abri protégeant de la pluie. Quand à la race des abeilles, il importe peu dans la conception générale de la ruche. Les abeilles noires, comme toutes les autres familles d’abeilles, préfèrent un habitat naturel, un bon abri, une bonne isolation, de solides protections pour mener leur vie. La ruche-tronc depuis des siècles, voir des millénaires a prouvé ces qualités là. Donc…
      Henri

  2. Bonsoir

    j aimerai fabriquer des ruches tronc afin de creer des ruches sauvages qui seront ensuite placees dans la nature.

    Quelle peut etre le diametre minimal du tronc afin d offrir un volume suffisant aux abeilles ?

    Quel type de contact peut permettre de trouver ces troncs ?

    Merci pour vos conseils

    olivier altet

  3. Bonjour,je suis apiculteur amateur dans la region de PEZENAS,et interéssé parr vos ruches.Pouvez vous m indiquer vos tarifs et conditions.
    A bientot de vous lire.
    Cordialement
    Bernard GRANIER

  4. Bonjour,
    Je vous ai croisé à Saint-Jean-du-Gard aujourd’hui. J’aurais voulu savoir si une telle ruche pouvait être installé dans un petit jardin en milieu urbain. Si oui, je suis aussi intéressé par une estimation de son cout.
    Merci pour votre attention et encore bravo pour votre travail,
    Cordialement,
    Julien

  5. bonjour…Je suis en bretagne, dans une zone sauvegardé, j’aimerais participer activement à la sauvegarde des abeilles…Votre savoir faire mérite d’être connu ici, organisez vous des ateliers pour fabriquer ce type de ruche….Eventuellement vendez vous des ruches et à quel prix? Merçi de bien vouloir me répondre, bien à vous

  6. Bonjour
    Je suis à Luxembourg
    Quels sont vos tarifs et délais de fabrication si vous en vendez? Avec Lauze ?
    Quel socle préconisez vous ?

    Jocelyn Verchère

  7. bonjour je serais intéressé par vos ruches tronc. Quel est le tarif de celle-ci?
    Faut-il les chercher sur place ou l’envoi par transporteur est possible? (moyennant paiement des frais)

  8. Bonjour,
    Pouvez vous me communiquer le prix d’une ruche tronc.
    Je peux me déplacer pour la prendre chez vous.
    Merci de votre réponse

  9. j’habite les antilles et j’ai depuis quelques temps des abeilles qui ont nichées dans mon jardin savez-vous si il est possible utiliser une ruche tronc.

    • Bonjour, Si une colonie a élue domicile dans votre jardin c’est une bonne nouvelle pour votre environnement. Maintenant pour savoir si ces abeilles seront disposées à changer un « domicile » naturel qu’elles ont choisi, pour une ruche tronc que vous leur proposeriez…..c’est à voir! Il faudrait que leurs rayons soient accessibles facilement afin de permettre un découpage et un transfert dans votre ruche tronc avec toute la colonie qui va avec et surtout sans compter que la ruche tronc devrait être mise en place exactement à l’emplacement ou demeure actuellement les abeilles. En effet vous ne pourriez pas déplacer cet emplacement car alors les abeilles retournerez systématiquement vers l’emplacement d’origine (à moins de les déplacer de plusieurs kms…) Donc à voir. Je dirais « oui » si les conditions le permettent (tel que dite plus haut) mais « non » si les conditions ne sont pas requises car alors la colonie pourrait disparaitre devant le déséquilibre occasionné. Tenez nous au courant!

  10. je vais creuser un tronc de châtaignier, j’ aimerais savoir quel est le meilleur diamètre , quelle est la hauteur préférable,je n’ ai pas de lauze, mais j’ ai des grandes plaque d’ ardoises très épaisse est-ce que ça ira ?et pourquoi mettez-vous des chevilles de bois dans des trous? Merci de me répondre.Ah et est-il possible de ne pas prendre les rayons fait par les abeilles?

    • Bonjour,

      Merci pour votre mail…et je ne peux que vous encourager dans votre projet de fabrication de ruche-tronc

      Concernant les dimensions d’un tronc elles peuvent être variables bien entendu, mais en gros voici des dimensions correctes; hauteur, 55 à 58cms. Diamètre, 45 à 48cms. Cela donne une ruche au volume suffisant pour le développement d’une colonie si vous faites des parois d’environ 5 à 6cm d’épaisseur.

      Les « chevilles » dont vous parlez ne sont pas des chevilles mais les croisillons intérieurs (indispensables). Oui votre « lauze » devrait convenir. Il faut qu’elle dépasse de la ruche (en diamètre) d’environ 8 à 10 cms; donc si votre ruche fait 46cm de diametre exterieur la lauze fera 64-66cms de diamètre.

      L’apiculture en ruche-tronc peut ne pas être un apiculture de récolte. Vous pouvez laisser vos abeilles essaimer comme elles le feraient naturellement dans la nature. Ce qui n’empêche pas d’avoir un regard sur leurs comportements, car elles ont beaucoup de mal à vivre actuellement et il ne faut pas exclure de les accompagner parfois…

      Bonne aventure apicole.

      H Giorgi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *